Quels sont les vaccins obligatoires pour se rendre au Japon ?

Publié le : 26 mai 20224 mins de lecture

Lorsque vous voyagez au Japon, il est recommandé de vous faire vacciner. Vous vous exposez à d’autres climats et d’autres habitudes alimentaires et vos défenses immunitaires sont insuffisantes pour vous protéger contre le changement climatique.

Quels sont les vaccins obligatoires pour se rendre au Japon ?

Avant de vous rendre au Japon, le « ministère des Solidarités et de la Santé » vous recommande de faire les vaccins habituels même si aucun vaccin n’est exigé pour voyager au Japon. Vous devez vous faire vacciner contre la rougeole, les oreillons, la rubéole (ROR) ; la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite ou DTCOQ Polio ; la varicelle. Vous devez faire le vaccin contre l’hépatite A si vous souhaitez déguster les spécialités culinaires locales proposées dans les marchés de rue. 15 jours avant votre départ pour Japon, vous devez faire une injection même pour un enfant de 1 an. Le vaccin de rappel sera à faire 5 ans plus tard. Si vous venez d’un pays à risque de transmission de fièvre jaune, vous devrez avoir besoin d’un certificat de vaccination antiamarile afin de pouvoir rentrer au Japon ; le vaccin contre l’hépatite B est conseillé si vous prévoyez de séjourner pour une longue durée au Japon ; le vaccin contre la rage est recommandé si vous faites des activités qui pourraient vous amener à rencontrer des chauves-souris.

Vaccin contre l’encéphalite japonaise

Au Japon, les moustiques qui se nourrissent d’oiseaux, de mammifères et d’animaux infectés transmettent du virus (arbovirus) qui produit une maladie virale appelée encéphalite japonaise. Les personnes les plus infectées avec le virus sont celles qui travaillent dans les rizières ou qui font de la visite autour des zones rurales ou des rizières. Les symptômes de l’encéphalite japonaise sont des maux de tête intenses, de la fièvre, de la diarrhée et des vomissements. Les malades sont plongés dans une profonde et inquiétante léthargie. La maladie peut être mortelle, mais ce cas est très rare. Mais attention, d’autres personnes ne présentent pas de symptômes. Afin d’éviter l’encéphalite japonaise, la meilleure solution est de se faire vacciner contre cette maladie et de protéger contre les piqûres de moustiques. Deux doses à 28 jours d’intervalle suffisent pour éviter l’infection.

Vaccin contre le coronavirus

À l’arrivée dans ce pays, des tests PCR sont effectués. Si vous munissez d’un certificat de vaccination complet et valide contre le coronavirus y compris une dose de rappel, vous ne serez pas mis en quarantaine. La dose de rappel doit être injectée 14 jours au moins avant votre départ. D’autres restrictions existent pour pouvoir rentrer au Japon : le port de masque est obligatoire afin de pouvoir circuler sur tout le pays. Pour la grippe et le rhume, si vous voyagez au Japon particulièrement pendant la saison hivernale, c’est-à-dire de décembre à mars, le « Ministère des Solidarités et de la Santé » vous recommande de vous faire vacciner contre la grippe afin d’atténuer la gravité de la maladie si jamais vous êtes contracté.

Quel est le prix des billets pour aller au parc Disneyland de Tokyo ?
Quels sont les plats à découvrir lors d’un voyage au Japon ?

Plan du site