Découvrez les traditions uniques au Japon : du sumo aux geishas en passant par le kabuki

Publié le : 26 mai 20224 mins de lecture

Le Japon figure parmi les pays les plus évolués au monde. Que ce soit en matière de technologie, d’infrastructure ou de niveau de vie, la modernité fait partie du quotidien des japonais. Mais ceci ne signifie pas qu’ils ont mis aux oubliettes leurs traditions et coutumes. Au contraire, ils ont su vivre dans la mondialisation tout en prônant haut leurs cultures. Et c’est même cette richesse culturelle qui constitue l’une des raisons pour lesquelles des milliers de touristes visitent le pays chaque année. D’ailleurs, le Japon possède plusieurs traditions uniques, toutes aussi fascinantes les unes comme les autres, du sumo aux geishas en passant par le kabuki. Découvrez-les :

Le sumo

Connu comme la plupart des gens comme étant un sport de combat, le sumo est beaucoup plus que cela. Il s’agit de l’une des plus anciennes traditions japonaises, car il remonte en 712, la période durant laquelle les japonais vénéraient extrêmement les dieux shintos. A cette époque là, le sumo se pratiquait pour satisfaire les dieux et obtenir ainsi leur faveur en vue d’une excellente récolte. Au fil du temps, les tournois de sumo se faisaient de plus en plus fréquents, jusqu’à ce jour où plusieurs associations y relatives ont vu le jour.

Comment se pratique le sumo ?

Pour devenir un rikishi (lutteur de sumo), une personne doit passer par diverses étapes, à savoir l’intégration d’un heya, qui est une communauté dédiée uniquement à la discipline. Là-bas, l’entraînement se fait rude et même le régime alimentaire adopté par le rikishi est différent. Ce dernier doit, en effet, prendre des repas copieux, dont le chanko nabe, afin d’obtenir le corps requis pour le sumo. Une fois prêt, il peut prendre part à des tournois, s’illustrant par deux rikishis qui s’empoignent et se renversent jusqu’à ce que l’un d’eux soit évincé du cercle. 

Les geishas japonaises

Les geishas japonaises font partie intégrante de l’identité même du Japon. Ce sont ces femmes japonaises, se distinguant par leurs multiples talents et leur manière de vivre exceptionnelle. Ambassadrice du pays, musicienne, danseuse et chanteuse traditionnelle, une geisha reflète le raffinement et l’élégance. Pour en devenir une, cinq années d’études est requis avant d’intégrer un okiya.

Le kabuki

Le kabuki est l’une des traditions japonaises encore maintenues jusqu’à ce jour. Le kabuki est une forme de théâtre japonais, s’inspirant du Buranku (théâtre de poupées) et du théâtre de Nô. Il se caractérise par le fait que tous les rôles sont interprétés et joués par des hommes. Souvent, la pièce évoque des drames, que ce soit historiques ou contemporains. Bien sûr, la danse est toujours un élément majeur. Aussi, lors d’une présentation kabuki, le maquillage des acteurs se distingue par la base blanche sur laquelle sont jouées les couleurs.

Assistez à un match de baseball : le sport national du Japon
Dégustez les spécialités culinaires du Japon : sushi, sashimi, tempura, ramen…

Plan du site